The Perfect Fit

I can’t change my name, But I could be your type

Pense bête…

  • Classé dans : Journal
Wednesday
6 August 2008

Je crois que ce foutoir (enfin blog) va plutot me servir de bloc-note :D Franchement, c’est pas une si mauvaise idée. Au moins, ça servira à quelque chose…

100 Greatest Guitar Songs Of All Time

01. “Johnny B. Goode” Chuck Berry (1958)
02. “Purple Haze” The Jimi Hendrix Experience (1967)
03. “Crossroads” Cream (1968)
04. “You Really Got Me” The Kinks (1964)
05. “Brown Sugar” The Rolling Stones (1971)
06. “Eruption” Van Halen (1978)
07. “While My Guitar Gently Weeps” The Beatles (1968)
08. “Stairway to Heaven” Led Zeppelin (1971)
09. “Statesboro Blues” The Allman Brothers Band (1971)
10. “Smells Like Teen Spirit” Nirvana (1991)
11. “Whole Lotta Love” Led Zeppelin (1969)
12. “Voodoo Child (Slight Return)” The Jimi Hendrix Experience (1968)
13. “Layla” Derek and the Dominos (1970)
14. “Born to Run” Bruce Springsteen (1975)
15. “My Generation” The Who (1965)
16. “Cowgirl in the Sand” Neil Young with Crazy Horse (1969)
17. “Black Sabbath” Black Sabbath (1970)
18. “Blitzkrieg Bop” Ramones (1976)
19. “Purple Rain” Prince and the Revolution (1984)
20. “People Get Ready” The Impressions (1965)
21. “Seven Nation Army” The White Stripes (2003)
22. “A Hard Day’s Night” The Beatles (1964)
23. “Over Under Sideways Down” The Yardbirds (1966)
24. “Killing in the Name” Rage Against the Machine (1992)
25. “Can’t You Hear Me Knocking” The Rolling Stones (1971)
26. “How Blue Can You Get” B.B. King (1965)
27. “Look Over Yonders Wall” The Paul Butterfield Blues Band (1965)
28. “Where the Streets Have No Name” U2 (1987)
29. “Back in Black” AC/DC (1980)
30. “(We’re Gonna) Rock Around the Clock” Bill Haley and His Comets (1954)
31. “Keep Yourself Alive” Queen (1973)
32. “Sultans of Swing” Dire Straits (197 8)
33. “Master of Puppets” Metallica (1986)
34. “Walk This Way” Aerosmith (1958)
35. “1969? The Stooges (1969)
36. “Interstellar Overdrive” Pink Floyd (1967)
37. “That’s All Right” Elvis Presley (1954)
38. “Stay With Me” The Faces (1971)
39. “Black Magic Woman” Santana (1970)
40. “I Can See for Miles” The Who (1967)
41. “Marquee Moon” Television (1977)
42. “Hideaway” John Mayall and the Bluesbreakers (1966)
43. “Holidays in the Sun” The Sex Pistols (1977)
44. “Dig Me Out” Sleater-Kinney (1997)
45. “I Saw Her Standing There” The Beatles (1963)
46. “Miserlou” Dick Dale and the Del-Tones (1962)
47. “Panama” Van Halen (1984)
48. “London Calling”The Clash (1980)
49. “Machine Gun” Jimi Hendrix (1968)
50. “Debaser” Pixies (1989)
51. “Crazy Train” Ozzy Osbourne (1981)
52. “My Iron Lung” Radiohead (1995)
53. “Born on the Bayou” Creedence Clearwater Revival (1969)
54. “Little Wing” Stevie Ray Vaughan (1991)
55. “White Room”Cream (1968)
56. “Eight Miles High” The Byrds (1966)
57. “Dark Star” Grateful Dead (1969)
58. “Rumble” Link Wray (1958)
59. “Freeway Jam” Jeff Beck (1975)
60. “Maggot Brain” Funkadelic (1971)
61. “Soul Man” Sam and Dave (1967)
62. “Born Under a Bad Sign” Albert King (1967)
63. “Sweet Child O’ Mine” Guns n’ Roses (1987)
64. “Freebird” Lynyrd Skynyrd (1973)
65. “Message in a Bottle” The Police (1979)
66. “Texas Flood” Stevie Ray Vaughan (1983)
67. “Adam Raised a Cain” Bruce Springsteen (1978)
68. “The Thrill is Gone” B.B. King (1968)
69. “Money” Pink Floyd (1968)
70. “Bullet With Butterfly Wings” Smashing Pumpkins (1995)
71. “Take It or Leave It” The Strokes (2001)
72. “Say It Ain’t So” Weezer (1994)
73. “Summertime Blues” Blue Cheer (1968)
74. “La Grange” ZZ Top (1973)
75. “Willie the Pimp” Frank Zappa (1969)
76. “American Girl” Tom Petty and the Heartbreakers (1976)
77. “Even Flow” Pearl Jam (1988)
78. “Stone Crazy” Buddy Guy (1970)
79. “Silver Rocket” Sonic Youth (1988)
80. “Kid Charlemagne” Steely Dan (1988)
81. “Beat It” Michael Jackson (1982)
82. “Walk Don’t Run” The Ventures (1960)
83. “What I Got” Sublime (1996)
84. “Gravity” John Mayer (2006)
85. “You Enjoy Myself” Phish (1988)
86. “I Ain’t Superstitious” Jeff Beck (1968)
87. “Red” King Crimson (1974)
88. “Mona” Quicksilver Messenger Service (1969)
89. “I Love Rock N Roll” Joan Jett and the Blackhearts (1981)
90. “How Soon Is Now?” The Smiths (1985)
91. “Drunkship of Lanterns” The Mars Volta (2003)
92. “Memo from Turner” Mick Jagger (1970)
93. “Only Shallow” My Bloody Valentine (1991)
94. “Money for Nothing” Dire Straits (1984)
95. “Omaha” Moby Grape (1967)
96. “New Day Rising” Husker Du (1985)
97. “No One Knows” Queens of the Stone Age (2002)
98. “Under the Bridge” Red Hot Chili Peppers (1991)
99. “Run Thru” My Morning Jacket (2003)
100. “Vicarious” Tool (2006)

KISS

  • Classé dans : Journal
Sunday
15 June 2008

Je crois que dans ma période de grande poisse, il y a parfois une petite éclaircie.

Futureheads avait annulé son unique concert en France en ce début de juin. J’avais acheté ma place en février. Je pense que je vais encore passer aux rattrapages. Avec ce temps de m…, je suis en train de couver un très méchant microbe.

Pourtant, j’ai reçu deux invitations pour voir KISS en concert à Bercy. C’est inattendu. Je me souvenais même plus avoir participé à un quelconque concours. Je dois avouer que je ne suis pas une fan inconditionnelle de ce groupe. Mais je compte bien assister à un spectacle, plus qu’à un concert. Il y a quelques classiques comme I Was Made For Lovin’ You, Calling Dr. Love, Strutter, Rock And Roll All Nite. Mais je connais que vaguement ces classiques… Je me demande à quel sera le public. Des gens habillés, maquillés, etc. Heureusement que je serai pas seule :D Sinon j’aurai peur…

D’ailleurs en parlant de personnages effrayants et sombres, j’ai enfin fini le bouquin de S. Meyer, Fascination. Je comprends vraiment pas leur enthousiasme. C’est trop fleur bleu. C’est genre “je t’aime tellement que j’ai peur de te bouffer” (littéralement). Bon ça m’étonnerai que j’achète la suite…

Pour finir, je pense à m’inscrire dans une auto-école. Il était temps que ça me traverse l’esprit… Mais bon, c’est con. L’essence coûte chère. Je ferai mieux d’investir dans mon vélo :p

Shut Up

Sunday
8 June 2008

On va lire ce post en musique ^^

Ca fait longtemps que je n’ai pas écris. D’ailleurs longtemps, c’est quoi ? Franchement quand on a rien à dire, à écrire, autant se taire. Bref, ça fait 2 mois que j’ai pas mis les pieds ici. C’est rien 2 mois dans une vie. Bon j’aurai pu avoir un grave accident, être hospitalisée, voire être six pieds sous terre. Mais non, je suis bien là. Je vais pas affirmer que je pète la forme, mais j’ai connu bien pire. Bref, que s’est-il passé en 2 mois ? J’ai travaillé pour mes examens de fin d’année (mais toujours à la dernière minute… y’a que le stress qui me fait marcher). Mais les exams, c’était il y a même pas une semaine… Ben qu’est ce que j’ai bien pu faire… Je m’en souviens plus. C’est dire à quel point c’est fascinnant de pouvoir oublier des moments pas glorieux pour pouvoir mettre en valeur les décisions valorisantes.

Faut dire que mes repères temporels (enfin météorologiques) sont un peu perturbé. J’ai du mal à me rendre compte que j’ai passé mon printemps avec mon manteau d’hiver. Donc pour moi, on est toujours en plein milieu de l’année… Si loin des vacances d’été. Mais quand je reprends mon agenda, on se rapproche de juillet et surtout d’aout. Normalement le printemps est synonyme de la libération des jambes. Mais là, il a fait tellement moche que j’ai même pas pensé à dépoussiérer mes jambes pour pouvoir les montrer. Quel temps de m… Je suis en carence de vitamines D !!!

ring_livre.JPGQue faire quand il fait pas ensoleillé, pas chaud ? Je m’enferme, je lorgne ma bibliothèque. Chose que je fais rarement ces dernières années. Pourtant j’avais le projet de lire une 50aine de roman d’ici l’été 2008. Mais bon, j’ai pas tenu. Je me rends compte que j’ai un roman d’une amie (que j’avais offert et qu’elle m’a prété depuis la nuit des temps !! j’ai même pas honte de n’avoir pas encore rendu lol). C’est Ring de Koji Suzuki. Je me rappellais plus de la fin. Et tant mieux !! Si je connaissais la fin, j’aurai même pas lu le roman. Je ne saurai pas expliquer ni comment ni pourquoi j’ai éprouvé soudainement la peur du noir. Ce livre m’a subjugué.

Puis je sais pas ce qui m’a pris de vouloir lire plus, toujours plus malgré mon emploi du temps révisionnel très serré. Je me suis renseignée sur des policiers, des fantastiques, etc. J’en ai fait une liste. Une 30aine de livres. En cherchant certains livres, j’étais déçue qu’ils n’étaient pas réédités et donc en rupture. Il y a Amityville, la maison du diable de Jay Anson ou par exemple Neverland de Douglas Clegg. J’espère que je les trouverai en bibliothèque. Mais bon, je me rattache à d’autres romans.

irfascin.jpgDernièrement, j’étais dans ma période bouquin sur le satanisme. Je me suis même pas rendu compte que sur ma liste, il y avait un thème. J’ai enchainé Onze Jours de Donald Harstad et Un bébé pour Rosemary de Ira Levin. Puis un autre, mais là sur le vampire: Je suis une légende de Richard Matheson. Et j’ai attéri avec Fascination de Stephenie Meyer. Mais là, je rame. Je le trouve moins passionnant, j’accroche pas. On verra bien à la fin, si j’ai envie de lire les 4 tomes suivants…

Bref, mes amis m’ont dit que j’étais folle de lire au lieu de réviser. J’y peux rien quand un livre m’obscède au point de ne pas dormir pour pouvoir avancer dans l’histoire. C’est quand même plus sain que de finir par s’endormir devant une télé allumée.

[PS : je me rends compte que la musique colle pas trop au texte… on s’en fiche, c’est du bon son :) ]

Hello World

  • Classé dans : Journal
Saturday
5 April 2008

Depuis quelques temps, je fais mon repas pour la journée. Je n’ai rien contre les restaurants U, mais je préfère faire ce que j’aime manger. Et puis, parfois j’ai pas trop le choix, vu que je suis en stage. Voilà comment je suis tombée dans les boites bento. Bon il faut avouer que j’ai toujours été très manga. Donc forcément, je me devais de faire des onigiri (juste parce que ça me donnai trop envie d’en manger quand j’en voyais dans les dessins animés…). Et qu’est ce qui est le mieux pour les transporter. Les boites bento bien sur.

Donc je commence par le classic Tupper… et je vois des boites toutes mignonnes avec icones cultes comme Hello Kitty. Une copine m’en offre un, ce qui accélère le processus. Je m’achète des conteneurs pour sauces, un porte baguette, bref, c’est la folie. Je commence à couper mes rondelles de concombre en forme de fleur (avec un emporte pièce). Je vais peut-être finir par couper mes sandwich en forme de fleur… Bref, faire un bento joli, bien organisé est tout un art.

De fil en aiguille, je fais des onigiri, parce que le sandwich, c’est trop européen. Je fais même des maki… J’ai été japonisé.

L’icone ultime du Japon pour moi c’est Hello Kitty. Je vois Hello Kitty partout. Voilà qu’une boutique de luxe se met à faire de la couture avec  Hello Kitty. J’en reviens pas, j’aime bien en plus. Je suis passée dans l’autre camp. J’ai trahi Pucca :p

Sinon, je suis bien allée voir No Country For Old Men et une semaine plus tard, Darjeeling Limited.

Marathon ciné

Sunday
16 March 2008

Vu que les prix des places de cinéma coûtent une fortune, je profite de chaque occasion pour voir des films à “bas prix”. Donc je suis ravie que le printemps du cinéma existe. Surtout qu’en ce moment plusieurs films s’ajoutaient, se surajoutaient dans ma liste “A voir”. Mais bon, comme la liste devenait un peu longue, que les films ne sont pas distribués partout (ou sinon faut courir dans tout Paris), j’ai dû fait des concessions.

Ma liste est donc :
- There Will Be Blood
- Bienvenue chez les Ch’tis
- Soyez sympa, rembobinez
- No Country For Old Man
- L’orphelinat

Ce n’est pas énorme mais je suis crevée d’avoir vu 3 films à la suite. Si Sofy ne m’avait pas parlé de Bienvenue chez les Ch’tis, je n’aurai surement pas vu cette comédie.

La journée aurait dû commencer à 13h mais finalement, je me voyais mal rentrer à 23h la veille d’une journée de boulot. Surtout que les lundis sont toujours plus déprimants que les autres jours de la semaine. C’est le début de la semaine, et le week-end prochain est encore lointain… Bref, je me réveille en sursaut à 8h15. La prochaine séance a lieu à 9h45 pour There Will Be Blood. J’arrive à l’heure pour la séance pensant qu’il n’y aurait pas foule (un dimanche matin, de si bonne heure, IMPOSSIBLE). Mais il restait peu de place. Je me suis mise à marmonner “allez voir astérix, allez voir astérix”. Bon, j’ai eu ma place. Dans un coin, au 2ème rang…

There Will Be BloodThere Will Be Blood, Paul Thomas Anderson. J’ai adoré ce film. Je ne sais pas trop pourquoi. L’ambiance, le thème, les émotions que j’ai ressenti. Je ne sais pas maintenant si j’ai détesté cet homme, ou si je l’admire. En tout cas, plus on avance, plus on se sent seul. Il ne reste plus que l’argent et le pétrole. Si on aime les films qui font un peu réfléchir, alors vous aimerez. Parfois, je me suis mise à penser à Into The Wild, avec les plans de paysages, certes deserts, rocailleux, mais infini. Le moment le plus intense du film, je dirai qu’il y a en plein, mais celui qui m’a marqué, c’est lorsque son “fils” perd l’audition et tout ce qui suit jusqu’à l’explosion. La scène finale est aussi pas mal. Il y a la très belle métaphore du milk-shake :
Daniel Plainview: ” Drainage! Drainage, Eli! Drained dry, you boy! If you have a milkshake and I have a milkshake and I have a straw and my straw reaches across the room and starts to drink your milkshake. I drink your milkshake! I drink it up! ”

Bienvenue chez les Ch'tisBienvenue chez les Ch’tis, Dany Boon. Très drôle. J’ai passé beaucoup de temps à rire, pas jusqu’aux larmes, mais presque. Le film joue beaucoup sur les apprioris que l’on se fait d’une région. Mais ce qui compte à la fin, c’est qu’on est bien partout ou l’on va, du moment qu’on est entouré par sa famille. Film très gentillet ^^ Le moment le plus drôle. La distribution du courrier avec le directeur. Ne pas accepter de boire. Sauf si c’est café avec quelques gouttes d’alcool :p A la fin, ça part en vrille. Ils n’ont pas de courrier pour vous, c’est pas grave, ils veulent juste prendre un verre chez vous :D Bref, scène à se plier en 8 de rire.

Be Kind RewindBe Kind Rewind, Michael Gondry. La petite anecdote: il y a eu un sondage pour le choix de l’affiche française, et c’est celle que j’ai aimé :) Bref, ce film est sympathique. J’ai apprécié la façon dont ça a été suédé (ben ouais, Suede c’est un pays, c’est pas un verbe :D ). Il y a plein de citations possibles tellement c’est jouissif. Franchement, le film est à se rouler par terre de rire. J’ai adoré le remake de Ghostbuster et de Rush Hour 2. Et qui joue Sigourney Weaver dans Ghostbuster, le mécano de Jerry (Jack Black). J’ai trouvé aussi marrant que Sigourney Weaver fasse une apparition dans le film. Une petite citation pour la forme :
Mike (Mos Def): [to Jerry as they begin to remake Ghost Busters] I’m Bill Murray, you’re everybody else.
D’ailleurs Mos Def a joué dans un de mes film culte préféré : H2G2, le guide du voyageur intergalactique.

On peut dire que j’ai commencé un peu fort avec There Will Be Blood. Je crois que j’ai bien fait de débuter par un film triste. Mais passer d’un drame à une comédie légère, ça s’appelle faire l’ascenseur émotionnel, non ? Bon en tout cas, je ne regrette pas d’avoir vu ces films. Ils sont tous bien à leur manière. Comme quoi, cette année, le printemps du cinéma tombe à point nommé. Parce que sans ça, j’aurai jamais vu ces films.

Playlist